Héphaïstos, le Fab Lab qui résout les problèmes du quotidien

Pieds à perfusion qui ne rentrent pas dans les supports des fauteuils roulants ou bouteilles de gel hydroalcooliques dérobées de leur portant à peine installés… Autant de problèmes pratiques qui empoisonnent le quotidien des hospitaliers. Ce constat a amené Guillaume Eckerlein, directeur des achats, de la logistique et de la qualité hôtelière du GHU Paris Saclay (AP-HP) à s’associer à Humaniteam Design pour ouvrir le Fab Lab Héphaïstos, atelier d’innovation et de fabrication numérique au cœur de l’hôpital.

© APHP

Ouvert à tous, un Fab Lab est un espace de fabrication local, dédié à la mise en commun des connaissances, à la naissance d’idées et à la création de prototypes. Sa vocation : simplifier la vie des professionnels et des patients en imaginant des solutions grâce à l’approche design (immersion dans les services, ateliers de créativité, maquettes, prototypages, tests utilisateurs).

© APHP

Celui du groupe hospitalo-universitaire Paris-Saclay comprend un ensemble de machines comme des imprimantes 3D et un scanner permettant de (re)créer des objets sur mesure, une découpeuse graveuse laser qui permet d’imprimer entre autres des supports de signalétique, une brodeuse numérique pour personnaliser les vêtements de travail, etc.

Tout commence à Bicêtre

La genèse d’Héphaïstos commence en 2018 avec l’équipe de brancardage de l’hôpital Bicêtre en butte à de nombreux soucis : difficulté à trouver du matériel fonctionnel, à fixer correctement les pieds à perfusion sur les fauteuils et à maintenir les câbles des appareils pendant les transferts. Autant de difficultés qui les amenaient à utiliser le système D pour trouver des solutions (recours au scotch ou à d’autres réparations de fortune) et à adopter des positions peu ergonomiques pouvant engendrer des TMS.

La direction des achats, de la logistique et de la qualité hôtelière (DAL-QH)  du GHU fait alors appel à l’équipe d’Humaniteam Design pour coconcevoir des solutions. Après une phase d’immersion auprès des brancardiers pour comprendre la nature exacte des problèmes rencontrés, l’équipe imagine des petits éléments en plastique permettant de les résoudre, qui sont testés par les professionnels en direct.

Le bestiaire d’Héphaïstos

Le taureau © APHP

C’est ainsi que naissent la « pieuvre » et le « crabe » capables d’insérer les pieds à perfusion dans tous les types de fauteuil et de brancard, le « cerf » fixant les urinoirs sur les brancards et le « taureau » afin d’accrocher les poches à perfusion. Validés par l’équipe opérationnelle d’hygiène, ces dispositifs constituent une amélioration des conditions de travail des professionnels et ont engendré une grande satisfaction d’une équipe habituée à rester dans l’ombre.

Après cette première expérience concluante, l’équipe d’Humaniteam prend ses quartiers à Bicêtre en septembre 2019. Un outil permet de sélectionner les demandes. Puis les designers du Fab Lab décident s’ils veulent organiser un atelier minute au sein de leurs locaux ou se rendre dans le service pour un atelier « pop-up ».

7200 pièces imaginées

© APHP

Depuis sa création, le Fab Lab a accompagné 185 projets et créé quelque 7200 pièces diffusées dans les services. Du porte-stylo sur mesure pensé par les ergothérapeutes de l’hôpital maritime de Berck-sur-Mer au kit de formation « do it yourself » pour s’entrainer à piquer. Les médecins ne sont pas en reste avec une réflexion en cours sur l’impression 3D de médicaments portée par l’AGEPS. Enfin, le projet Phoenix vise à étendre la durée de vie des équipements biomédicaux en imprimant les pièces défectueuses ou pour lesquelles les délais de livraison sont très longs.

Hephaïstos travaille naturellement en lien étroit avec les différentes directions pour s’assurer que les solutions créent respectent les normes de fonctionnement hospitalières et ne créent pas de risques pour les patients et les professionnels.  En quelques années, le Fab Lab, qui se déplace sur les 7 sites du GHU pour faire découvrir ses activités et méthodes, est devenu un atout à plusieurs titres. C’est à la fois un vecteur d’innovation et de durabilité, qui permet de mener des projets de recherche-action, et un facteur d’attractivité pour les professionnels.

Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.