Evaluation des applis mobiles pour les personnes atteintes de maladies neurodégénératives

La Fondation de La Mutuelle Générale a mené une étude inédite sur les applications mobiles destinées aux personnes atteintes de maladies neurodégénératives. Un outil méthodologique d’évaluation utilisable par les professionnels de santé sera disponible en novembre prochain.

© Epictura

Alors que le marché propose de plus en plus d’applis pour aider les personnes souffrant de maladies neurodégénératives, la Fondation de La Mutuelle Générale a réalisé, avec l’aide de MADoPA, un living lab spécialisé dans le secteur de la santé, une cartographie et une évaluation des solutions existantes.

548 applications, souvent présentées comme étant spécifiques à l’accompagnement d’une des principales maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson et sclérose en plaques) ont été étudiées et classées en en 6 grandes familles : monitoring, détection et prévention des chutes, préservation du lien sociale, aide aux aidants, stimulation cognitive et aide à la vie quotidienne, avec une typologie en fonction de la finalité (soigner ou accompagner).

L’évaluation s’est aussi attachée à associer des critères de conformité (fiabilité et qualité de l’information, adaptabilité et sécurité informatique) à des critères d’usage (implication utilisateur, utilité, attractivité de l’application et relationnel). Un top 3 des applications par pathologie a été réalisé.

Pour aller plus loin, la Mutuelle Générale a demandé à MADoPA d’élaborer un outil méthodologique d’évaluation de toutes les applications disponibles actuellement sur le marché. Il sera disponible sur demande en novembre 2021.

 

Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.