L’Institut de Cancérologie de Bourgogne à Chalon s’agrandit

Le centre de Chalon-sur-Saône de l’Institut de Cancérologie de Bourgogne (ICB) va inaugurer cette semaine ses nouveaux locaux. Les travaux d’extension ont permis d’améliorer l’accueil des patients, les conditions de travail des professionnels de santé et de faire évoluer le plateau technique.

© DR

Premier acteur dans le traitement du cancer par radiothérapie en Bourgogne-Franche-Comté (3200 personnes en 2021, soit un tiers des patients de la région), l’Institut de Cancérologie de Bourgogne (ICB) a décidé, face à l’augmentation des besoins, d’agrandir son établissement de Chalon-sur-Saône, site qui a pris en charge 37 % de sa patientèle l’année dernière.

Les travaux ont été achevés en novembre 2020 mais la crise sanitaire a reporté l’inauguration de ces nouveaux locaux. L’extension d’une superficie de 445 m2 permet d’améliorer non seulement d’améliorer la capacité d’accueil et les conditions de travail du personnel, mais aussi d’installer un troisième accélérateur de particules. Mis en service en juin, ce nouvel équipement offre des traitements de pointe de stéréotaxie.

Cette technique d’irradiation de haute précision délivre des doses létales sur des lésions tumorales de petites dimensions ou isolées, tout en préservant les tissus sains adjacents. Réalisée de manière entièrement ambulatoire et non-invasive, la stéréotaxie vient en alternative ou en complément d’autres techniques anticancéreuses (chirurgie, radiologie interventionnelle, chimiothérapie, thérapies ciblées). En concentrant la dose délivrée sur une cible très précise, ce procédé a pour conséquence de réduire le nombre de séances de traitements.

Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.