L’impact logistique de la distribution de vaccins Covid 19

Dans un livre blanc qu’elle vient de publier sur la question de l’acheminement de milliards de doses des futurs vaccins contre le coronavirus, l’entreprise DHL chiffre les moyens logistiques colossaux nécessaires et prône une collaboration public-privé pour installer une telle « supply chain ».

© Epictura

La mise au point d’un vaccin est la solution pour se débarrasser définitivement du coronavirus. Plus de 250 sont en cours d’élaboration. Le laboratoire Axon vient par exemple d’annoncer des résultats pré-cliniques positifs, avec l’espoir d’entrer dans des essais cliniques de phase I au cours du dernier trimestre 2020. Si des sérums parviennent à être mis au point avec succès, se posera la question de la logistique pour distribuer et acheminer des milliards de doses à travers toute la planète.

15 millions de livraisons

Dans un livre blanc rédigé avec le cabinet McKinsey, l’entreprise DHL estime qu’une distribution mondiale nécessitera 200 000 envois de palettes, 15 000 vols pour les différentes chaînes d’approvisionnement, et environ 15 millions de livraisons dans des boîtes réfrigérantes. Car la variété des mécanismes de réponse immunitaire imaginés pourrait avoir pour conséquence des exigences différentes en matière de température de transport et de stockage.

C’est pourquoi le groupe allemand milite en faveur d’une collaboration public-privé, capable de garantir un approvisionnement médical contrôlé lors de futures crises sanitaires, avec une stratégie en cinq points : la définition d’un plan d’intervention, la mise en place d’un réseau de partenaires pour faire face aux demandes comprenant la mise à disposition d’entrepôts et de capacités de transport, la digitalisation du suivi de la chaîne d’approvisionnement avec la fourniture d’éléments prédictifs, et la création d’une structure gouvernementale dédiée.

Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *