La radiothérapie simulée en 3D

L’Institut de Radiothérapie et Radiochirurgie Hartmann (groupe Elsan), l’Institut Rafaël et Dassault Systèmes lancent le projet VORTHEx, le premier simulateur 3D de radiothérapie au monde, jumeau virtuel pour améliorer la compréhension des patients de leur traitement.

© DR

L’utilisation d’outil de simulation 3D en radiothérapie pour la préparation des patients au traitement est une première mondiale selon le trio à l’origine du projet VORTHEx : l’Institut de Radiothérapie et Radiochirurgie H. Hartmann (groupe Elsan), implanté à Levallois-Perret, l’Institut Rafael (maison de l’après-cancer) et Dassault Systèmes.

Il s’agit d’une salle de radiothérapie entièrement simulée en 3D, un « jumeau virtuel » de celle de l’Institut Hartmann, destiné à accompagner le patient dans sa maladie, et d’améliorer son bien-être et de lui permettre de se préparer à ce qu’il va vivre. Car le lieu, où l’on entre pour « recevoir des rayons », est souvent anxiogène.

La simulation 3D reconstituera fidèlement tous les composants du traitement : la salle, le bras robot, la position du patient, les protocoles, les modalités et les étapes des séances. Cette expérience virtuelle sera supervisée par un membre de l’équipe soignante de l’institut Hartmann, qui accompagnera le patient tout au long du processus et répondra à toutes les interrogations que la simulation déclenchera.

Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.