Coalition public-privé aux Etats-Unis pour un écouvillon imprimé en 3 D

En raison du manque de matériel de dépistage du Covid 19 aux Etats-Unis, une université, deux hôpitaux et un industriel ont conçu ensemble et testé en très peu de temps un écouvillon nasal imprimé en 3D.

© DR

Avec 732 000 cas de Covid 19 officiellement recensés le 19 avril, les Etats-Unis sont le pays le plus touché par l’épidémie. Pour pallier le déficit de matériel de dépistage, l’université South Florida (USF) Health, le groupe de santé new-yorkais privé Northwell Health (23 hôpitaux, environ 750 établissements de soins ambulatoires) et le General Hospital de Tampa (1000 lits, Floride) ont pris l’initiative de s’associer avec Formlabs, concepteur et fabricant de systèmes d’impression 3D.


Face à la demande croissante d’écouvillons nasaux nécessaires pour les tests, la division 3D Clinical Applications de USF Health a eu l’idée de démarrer un projet de produit imprimé en 3D, avant de s’associer avec le groupe hospitalier de New-York et Formlabs.


En l’espace d’un peu plus d’une semaine, les équipes ont élaboré un prototype d’écouvillon, fabriqué à partir de résines biocompatibles et autoclavables. Les équipements ont ensuite été testés par des médecins de Northwell Health, d’USF Health et du General Hospital de Tampa, qui ont vérifié leur fiabilité et le confort d’usage pour les patients. La phase de validation clinique est terminée et les tests ont été concluants.  1000 à 1500 écouvillons pourront être imprimés en 3 D par jour rien qu’à Northwell Health.

Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *