Le GHT Hôpitaux de Provence définit 3 sujets principaux pour 2020

Le 16 janvier, le GHT Hôpitaux de Provence a commencé à travailler, dans le domaine de l’achat, les trois sujets principaux définis lors d’un séminaire qui a rassemblé plus de 150 acteurs du processus à la fin de l’année dernière.

Accompagner la structuration de l’organigramme achats, la déclinaison par filières de la politique achats du GHT ainsi que la mise en place des outils de pilotage et de workflow travaillés par le COPIL achats sont les trois axes principaux que conduit depuis le 16 janvier le GHT des Hôpitaux de Provence, l’un des plus importants de France (13 établissements, dont l’AP-HM, une capacité totale de 9000 lits répartis sur un territoire de près de 5 100 km2) avec le concours de l’ANFH et en collaboration avec le cabinet CKS.

Le résultat d’un brainstorming

Cette démarche est le premier résultat du séminaire sur les achats, organisé par le GHT en novembre dernier. Tous les acteurs de la chaine achats étaient conviés : directeurs, responsables achats, acheteurs, gestionnaires de marchés, experts métiers, prescripteurs. Plus de 150 personnes étaient présentes pour cette journée rythmée en deux temps.

Après les interventions de Jean-Olivier Arnaud, directeur général de l’APHM, de Barthélémy Mayol, directeur du CH de Martigues, de Jeanne de Poulpiquet, la directrice des achats de l’APHM et responsable de la fonction achats du GHT, ainsi que d’Arnaud Salomon, directeur du cabinet CKS, se sont déroulés les travaux en ateliers réservés aux acheteurs et responsables achats autour des thématiques permettant de tracer les contours des enjeux qui attendent les acheteurs du GHT des Hôpitaux de Provence.

Un 2e séminaire programmé

Jeanne de Poulpiquet © AP-HM

Pour Jeanne de Poulpiquet, le séminaire a été un véritable succès : « Nous avons décidé sur cette lancée de poursuivre avec le concours de l’ANFH le travail de collaboration que nous avons engagé avec CKS. De façon plus générale, ainsi que le souhaitaient les acheteurs participants, nous avons pris date pour un prochain séminaire qui clôturera les travaux de l’année 2020 ». Depuis la création du GHT, près de 40 millions d’euros de gains achats ont pu être réalisés grâce notamment à la mise en place d’un système collaboratif.

Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *