Le club achat des Sdis déjà en opération

Créé en mars dernier pour insuffler cohérence et professionnalisme au secteur, le Club achat des Sdis, plus utile que jamais en ces temps économiquement agités, déploie ses moyens offensifs sur plusieurs fronts.

©A.Bouges SDIS 57

Né à l’initiative de la Direction de l’évaluation de la performance, de l’achat, des finances et de l’immobilier du ministère de l’Intérieur (DEPAFI), le tout nouveau club achat des Services départementaux d’incendie et de secours ( Sdis) voulait répondre aux problématiques de chacun des 97 services départementaux avec lesquels il a été conçu (lire notre article du 3 mai 2022 ). C’est incontestablement chose faite. Alors que son atelier stratégique planche encore sur les bonnes pratiques à infuser, ses actions d’accompagnement ont d’ores et déjà profité à plusieurs de ces établissements confrontés aux nouvelles réalités de l’achat public.

Sécuriser la sécurité civile…

Aide à la décision sur certains marchés devenus ultra sensibles tels que l’énergie, conseil face aux révisions de prix et aux demandes d’indemnités d’imprévision suscités par les circonstances, assistance méthodologique à la construction d’une culture de la conformité et, plus largement, au devoir de vigilance intensifié par la nouvelle réglementation européenne qui impose d’écarter tout fournisseur russe…

« Pressés par une actualité complexe, une dizaine de Sdis sont ainsi venus solliciter le team pédagogique du Club dans le but de consolider les conditions opérationnelles de leurs achats sur toute leur chaîne d’approvisionnement,  », rapporte Julien Fischer, officier de sapeur-pompier en charge de la stratégie achat « sécurité civile » et animation du réseau des SDIS au DEPAFI.

Unifier les unités

Au-delà du soutien « individuel » ainsi dispensé, la dynamique participe pleinement à la quête de cohérence que poursuit aussi le regroupement au bénéfice d’une politique collective plus performante, responsable et durable. Partant du principe éprouvé « qu’ensemble, on est plus fort », les Sdis comptent bien sur leur unité nouvelle pour faire bouger les lignes…

© B.Guerche/DGSCGC

À commencer par celles de la nomenclature qu’ils travaillent à uniformiser afin de rendre la cartographie de leurs achats plus lisible et accessible. Mais c’est aussi unifiés qu’ils sauront bénéficier des conventions industrielles signées fin septembre par la DEPAFI et la Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC), dans le cadre du 128ème congrès national de sapeurs-pompiers de France.

Anticiper demain

« Conclues avec la Fédération française des métiers de l’incendie, la Fédération française de carrosserie, les professionnels de l’habillement (FACIM) et les porteurs d’innovation (Safe Cluster), ces accords visent d’abord à développer des produits de qualité et des relations fournisseurs de confiance tout en valorisant les savoir-faire français à travers le label de Sécurité civile. Mais elles sont aussi le levier d’une nouvelle approche mutualisée des achats qui va clairement contribuer à la maîtrise des coûts pour les services d’incendie et de secours », se félicite Julien Fischer.

Concrètement, des rencontres fournisseurs à géométrie variable seront ainsi régulièrement organisées pour donner plus de visibilité aux attentes de la sécurité civile et impulser ensemble les réponses à ses besoins futurs, par exemple sur le tout électrique… Une autre façon de rester en alerte !

 

 

 

 

Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.