Frédérique Méri, responsable des marchés du GHT Guadeloupe

Après avoir été acheteuse à l’hôpital d’Argenteuil et à l’AP-HP et apporté son expérience au GHT guyanais pour concevoir sa fonction achat mutualisée, Frédérique Méri a franchi un nouveau cap, en prenant le 7 septembre la responsabilité du service des marchés publics du GHT de la Guadeloupe

Juriste de formation, Frédérique Méri a toujours voulu faire carrière dans le secteur de la santé. C’est pourquoi, un master 1 de droit public des affaires (Panthéon Sorbonne) en poche, elle complète ses études par un master 2 droit public, option droit et management de la santé, à l’université de Cergy-Pontoise. Durant sa formation, elle effectue un stage au service des achats du CH Victor Dupouy d’Argenteuil au début de l’année 2014. Quatre mois qui se passent à merveille puisque l’hôpital, à l’issue, lui propose un poste d’acheteur, avec le suivi de procédures de A à Z, du sourcing à la notification.

D’Argenteuil à l’AP-HP

En octobre 2017, elle intègre la centrale ACHAT de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris au sein de la cellule chargée des fournitures, de l’hôtellerie et de la restauration. Une organisation très différente. « Chaque acheteur s’occupait de l’expression des besoins et de la passation des marchés et travaillait en binôme avec un prescripteur. » Arrivée dans un contexte de renouvellement des équipes, Frédérique Méri devient, à la demande de la responsable du service, « tutrice » des nouveaux recrutés.

Une nouvelle page s’ouvre en février 2020 lorsque le Resah la choisit, à l’occasion d’une mission à durée déterminée, pour aider le GHT de la Guyane à déployer sa fonction achat mutualisée. Au menu : cartographie des achats, diagnostic et formation des agents. Le tout dans une ambiance particulière. « Il n’était pas évident, lors du confinement, de réaliser les remue-méninges et de mettre en place les filières. Mais, malgré le virus, les équipes locales étaient très motivées. J’étais heureuse aussi d’avoir ma collègue Cécile à mes côtés pour la mission », témoigne Frédérique Méri.

Un regard extérieur pour aider le GHT Guyane à construire sa FAM

Dans ce rôle de consultante, elle apporte aux établissements guyanais un regard extérieur toujours appréciable. « Ne pas avoir le nez dans le guidon permet d’avoir une vision globale, de procurer des conseils, de rassurer sur les bonnes pratiques déjà en place, et aussi de pousser les équipes à concrétiser des idées qu’elles avaient eu mais qu’elles n’avaient pas osé appliquer ». Son expérience francilienne se révèle un sérieux atout pour modéliser et formaliser les procédures. « La centrale ACHA de l’AP-HP est certifiée (ISO 9002, NDR) et cela m’a beaucoup aidé ».

Lorsque la mission se termine en août, elle franchit les 1600 kilomètres séparant la Guyane de la Guadeloupe. Car le GHT antillais, dont la fonction achat mutualisée est elle aussi en plein essor (lire notre article du 28 septembre 2020), recherche une responsable des marchés publics. À la tête d’un service de 5 personnes, Frédérique Méri est depuis le début du mois de septembre manager d’une « équipe agréable et volontaire », chargée de répondre aux interrogations juridiques des établissements, de valider les pièces des consultations, de publier les procédures et d’assurer le suivi de l’exécution des contrats.

Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *