Carine Biou, nouvelle responsable des achats du GHT 94 Nord

Carine Biou a rejoint au mois de mai le GHT 94 Nord comme responsable des achats. Cette professionnelle aguerrie, avec près de 15 ans d’expérience dans le métier, diplômée d’un master 2 obtenu à HEC Genève, a pour mission de réorganiser la fonction achats territoriale.

© DR
Conseillère en économie sociale et familiale, Carine Biou a découvert le monde de l’hôpital à Creil en 1998 avant de prendre la direction, quatre ans plus tard, de la Haute-Savoie, au CH d’Annemasse. En 2006, elle réussit le concours de technicien supérieur hospitalier (TSH). Sa direction lui propose alors de prendre la tête de la coordination des achats de la logistique, alors qu’un nouvel hôpital est sur les rails, et que les structures d’Annemasse et de Bonneville préparent leur projet d’établissement commun.


Un BEH pour faire sortir un hôpital de terre


Carine Biou bascule alors dans un nouvel univers, celui des approvisionnements, de la gestion des magasins et des arcanes byzantines de la passation des marchés. « J’ai appris sur le tas », se souvient-elle, une période qu’elle qualifie « d’enrichissante » : « il fallait faire sortir l’hôpital de terre, avec un bail emphytéotique hospitalier et 19 millions d’achats à gérer ».

En 2012, quelques mois après l’emménagement dans les nouveaux bâtiments à Contamine sur Arve, désormais responsable des achats du nouvel ensemble baptisé centre hospitalier Alpes Léman, elle a l’opportunité de suivre un master 1 de management stratégie achats logistique et approvisionnement que dispense HEC Genève, à une douzaine de kilomètres. « A l’époque, le programme Phare démarrait, et l’ARS avait sollicité mon établissement pour qu’il y participe », explique-t-elle.


Diplômée du master 2 de HEC Genève


Sur sa lancée, Carine Biou enchaîne un master 2, management des administrations et des entreprises option achats, toujours à HEC Genève, en lien avec l’IAE d’Annecy. « Je me suis dit que je n’allais pas m’arrêter en si bon chemin, cela n’avait aucun sens. Là, j’ai sauté dans le grand bassin puisque c’était une formation surtout suivie par des acheteurs industriels, des directeurs ou des managers venus de groupes comme Rolex. Un autre monde ! J’étais la seule représentante du secteur de la santé. » Elle a comme professeurs Hugues Poissonnier ou Richard Calvi, des ténors de l’enseignement du management des achats.

Bien qu’elle n’ait pas terminé le cursus, elle décide de tenter l’aventure ailleurs. « Je voulais me rapprocher de la Bretagne, où j’ai mes attaches. Mais finalement j’ai trouvé un poste à Pontoise en février 2016 ». A la tête une « super équipe » de 8 acheteurs à l’hôpital René Dubos, elle doit concilier son nouveau travail en région parisienne et la fin de sa formation suisse. En mai, elle soutient son mémoire sur un thème porteur, celui des achats innovants.

A l’été 2017, elle a enfin l’opportunité de s’installer en Bretagne en devenant responsable achats et investissements du CHI de Redon, à mi-chemin entre Rennes et Nantes. Au sortir de la crise Covid, elle revient en région parisienne, cette fois au GHT 94 Nord, composée des hôpitaux de Saint-Maurice et du CH des Murets. Avec une mission principale : réorganiser la fonction achat territoriale.
Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *