GHT Sud Lorraine : l’achat inclusif en mode territorial

Le GHT Sud Lorraine a signé, le 29 mars, une convention avec Maison de l’emploi du Grand Nancy afin d’élargir la possibilité d’insérer des clauses sociales à l’ensemble de ses marchés.

La signature de la convention © CHRU Nancy

10 000 heures d’insertion au total, soit la création de 5 équivalent temps plein (ETP) grâce aux marchés du CHRU de Nancy. C’est le résultat de la convention qui liait, depuis 2017, le CHRU de Nancy et la Maison de l’emploi du Grand Nancy pour insérer des clauses sociales dans les marchés et remettre le pied à l’étrier de personnes sans emploi, en leur fournissant une formation sur le terrain.

Voilà pourquoi le partenariat a été étendu, le 29 mars, aux onze établissements du GHT Sud Lorraine (479 marchés passés en 2021 et près de 400 millions d’euros de dépenses annuelles). La Maison de l’emploi, qui a épaulé l’année dernière 45 donneurs d’ordres (190 000 heures d’insertion), accompagnera et conseillera la fonction achat s’agissant de l’opportunité d’insérer des clauses, de les rédiger, et enfin d’assurer le suivi de leur application par les titulaires des marchés concernés.

La structure apportera également son appui aux entreprises sur les modalités de mise en œuvre des clauses et sur l’aide au recrutement en mobilisant les différents acteurs de l’emploi. Avec cette convention d’une durée d’un an renouvelable tacitement, la volonté du GHT est d’ouvrir au maximum les clauses d’insertion à tous les types de marchés et ne pas se limiter au bâtiment. Et d’atteindre 30 % de ses marchés comportant une disposition sociétale d’ici 2025, pour répondre aux objectifs fixés par le nouveau PNAD.

Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.