L’achat responsable, élément clef de la relation clients-fournisseurs

La Médiation des entreprises et la société Provigis viennent de publier les résultats d’un nouveau baromètre trimestriel d’évaluation de la relation clients-fournisseurs. Réalisée pourtant avant la crise sanitaire, l’enquête montre que l’achat responsable est désormais, pour beaucoup d’entreprises, un marqueur et un facteur clef.

© Epictura

Réalisée entre octobre 2019 et février 2020, l’enquête a radiographié les réponses de 232 TPE et PME. Et pour la majorité des organisations interrogées, l’achat responsable semble être un élément moteur de la bonne santé de leurs relation clients-fournisseurs. Pour 71 % des PME et 63 % des TPE, il incarne un moyen de partager des valeurs communes.

Les délais de paiement figurent à la première place des bonnes pratiques de l’achat responsable (pour 56 % PME et 63 % TPE), devant l’équilibre des dispositions contractuelles (59 % des TPE) ou la lutte contre la corruption (37 % des PME).

Des outils d’évaluation des fournisseurs

Cette recherche d’exemplarité se traduit par des efforts pour mieux connaître son partenaire. 74 % des PME et 61 % des TPE qui ont participé au baromètre disposent d’un référentiel à jour de tous leurs fournisseurs et/ou fournisseurs actifs. Dans la même logique, 68 % des PME et 50 % des TPE se sont dotées d’un dispositif d’évaluation et de suivi de conformité de la totalité ou d’une partie de leurs prestataires.

Pour autant, ces évaluations ne sont pas forcément suivies d’effets. Si 19 % des TPE questionnées l’emploient comme prérequis lors de leurs consultations et appels d’offres, 44 % des TPE n’en font aucune exploitation particulière. Et en cas d’évaluation jugée insuffisante, 21 % des PME et 29 % des TPE n’appliquent pas de règle particulière.

Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *