En route vers une flotte plus verte

Les hôpitaux ont l’obligation de convertir progressivement leur parc de véhicules et d’utiliser des motorisations plus respectueuses de l’environnement. Pour les aider à passer à la vitesse supérieure, l’Agence nationale de la performance sanitaire et médico-sociale (ANAP) vient d’éditer un guide.

© Epictura

Nécessité impérative d’un développement durable, obligations réglementaires et hausse des prix à la pompe ont accéléré, dans les hôpitaux, le mouvement vers un « verdissement » du parc automobile. Même si la migration a commencé, elle est encore balbutiante (lire notre article du 18 janvier 2022).

Alors comment s’y prendre ? Afin d’aider les établissements de santé à évoluer, l’ANAP vient de publier un petit guide ad hoc. En une quinzaine de pages, la brochure fait le tour de la question. Elle alerte déjà sur le temps nécessaire. Changer de parc implique une planification sur 3 à 5 ans pour compte tenu du niveau d’investissement nécessaire et de la durée d’amortissement des équipements.

Le document propose une démarche en 8 étapes, de la réalisation d’un état des lieux à la mise en œuvre des actions. Il fournit aussi 5 critères techniques à garder à l’esprit lors du choix des engins, des éléments de coûts connexes (acquisition de bornes électriques, frais de raccordement, travaux), les aides financières (subventions pour l’achat de véhicules propres et de bornes de recharge), ainsi que les offres des centrales d’achat.

Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.